Résumé de la Journée Scientifique à la mémoire de Marie-Ève JOËL

    

1. Accueil et introduction

L'accueil et l'introduction ont été menés par Brigitte Dormont et Agnès Gramain. Elles ont rappelé les thématiques de recherche de Marie-Ève Joël et sa contribution à l'économie de la santé à la fois comme chercheuse et comme professeure à l'Université Paris-Dauphine.

2. SHARE : un outil au service d’une meilleure connaissance de la population âgée

Anne Laferrère et Florence Jusot ont présenté le projet SHARE et ont rendu compte de son développement ainsi que des perspectives pour l’avenir. 

Ensuite Anne Laferrère a présenté son papier « Vieillir chez soi/Ageing in place » où elle explore les apports de l'expérience du maintien à domicile des personnes âgées dans différents pays et décrit les comparaisons de ces expériences.

Florence Jusot a pris ensuite la parole et a partagé les résultats du papier « Et le Covid dans tout ça ? L’impact de la crise sanitaire sur les renoncements aux soins et leurs conséquences sur l’état de santé des séniors » en montrant que la vulnérabilité économique des personnes âgées a impacté significativement leurs renoncements aux soins pendant la période de la pandémie.

Julien Bergeot a exposé subséquemment son papier « Les conséquences des besoins non satisfaits pendant la pandémie sur la santé » qui démontre que les besoins non satisfaits ont des effets importants sur la santé des seniors (la santé s’est détériorée plus vite pour ceux qui ont des besoins non satisfaits, à court et moyen terme).

Finalement Anne Laferrère nous a présenté son papier « Et le Covid dans tout ça ? Comment l'épidémie a-t-elle changé les associations entre logement et bien-être. Trois exemples : santé mentale et conditions de logements, contagion et "living arrangements", "life satisfaction" en maison de retraite. »

3. Table ronde - Le rôle de la formation universitaire dans l’organisation et la prise de décision dans le secteur médico-social

Présidence : Sandrine Duffour-Kippelen et Romain Sibile

Cette table ronde a rassemblé d’anciens étudiants du master/DESS en Économie et Gestion des organisations médico-sociales (Eric Le Bihan, Elisabeth de Charnacé, Ingrid Lauvray et Claire Davy), ouvert par l’Université Dauphine à la rentrée 2001, à l’initiative de Marie-Ève Joël. Ils ont témoigné de leur expérience et du rôle qu’a joué leur formation universitaire dans les projets qu’ils ont portés et conduits dans le secteur médico-social.

4. Présentations scientifiques - Quand les vieillesses demandent des soins : évolution des besoins, adaptation des dispositifs

Présidence : Emmanuelle Cambois et Jérôme Wittwer

La médecin-épidémiologiste Cathérine Helmer a présenté un état de lieux et perspectives de la maladie d’Alzheimer et des démences.

Roméo Fontaine  a présenté son travail portant sur le recours à l’Aide sociale à l’hébergement (ASH) en EHPAD.

5. Table ronde - A l’articulation entre recherche et cité : parcours de vie et éthique

Présidence : Jean-Pierre Aquino et Jean-Marie Robine

Cette table ronde a croisé les regards et les expériences de chaque exposant (Dominique Argoud, Dominique Libault et Julien Micheau) pour éclairer les enjeux de l’articulation entre le monde de la recherche et celui de l’action publique et privée pour penser et accompagner les parcours de vie dans une dimension éthique.

6. Séance de clôture

Présidence : Agnès Gramain

Bertand Fragonard, Président du Haut Conseil de l’âge, a abordé la question des politiques de "dépendance" en France.

Pour clôturer la journée, Olivier Joël (époux de Marie-Ève Joël) a prononcé ses mots de reconnaissance et a évoqué une pensée pour la grande femme et économiste pionnière qu'était Marie-Ève et combien elle aurait été reconnaissante pour cette journée scientifique.

La journée s'est terminée par un moment de partage autour d'un cocktail dinatoire.