Retour sur événement : journée SHARE 2016

28 novembre 2016
Consultez les présentations des intervenants ici.

Retour sur évènement

Jeudi 03 avril

La Fondation Calouste Gulbenkian, en collaboration avec l’association anglaise GrandparentsPlus et l’université de King’s College London, a organisé un colloque le jeudi 3 avril dernier sur le thème suivant :

La Grandparentalité en Europe : enjeux sociétaux au XXI siècle
Jeudi 3 avril 2014
9h30 - 13h00

Ce colloque fut l’occasion pour l’association anglaise GrandparentsPlus et l’université de King’s College London de présenter les résultats d’une enquête inédite menée à partir des données des enquêtes Share (Enquête européenne sur la santé, le vieillissement et la retraite), dont le volet français est actuellement géré à l’Université Paris Dauphine, et Elsa (Enquête anglaise longitudinale sur le vieillissement) sur la grandparentalité en Europe. Jamais auparavant une telle enquête à échelle européenne, recouvrant 12 pays de l’Union Européenne, n’a été entreprise. Pour lire l'étude, cliquez ici.

Les thématiques

Le colloque a permis d'aborder plusieurs sujets :

  • L’évolution du rôle des grands-parents dans le soutien aux familles et plus particulièrement aux parents qui travaillent,
  • Les enjeux démographiques liés au vieillissement des populations européennes et de la baisse des taux de natalité, et leur impact sur le rôle des grands-parents européens,
  • Les implications sur les politiques sociales et de l’emploi des gouvernements européens, et notamment les retraites et la disponibilité d’offre de travail flexible pour les 50+, et la provision de formes de gardes formelles pour les enfants en âge préscolaire.

Les conférenciers

  • Claudine Attias-Donfut, Directrice de recherche à la retraite, CNAV, Chercheuse associée au Centre Edgar Morin, a présenté une perspective historique sur le rôle des grands-parents et leur rôle grandissant au sein des sociétés européennes.
  • Dr Karen Glaser, Professeurs au Kings College London, spécialisée en gérontologie, a abordé le rôle clef de la garde d’enfants par les grandparents dans tous les pays européens, en différenciant les pays selon plusieurs catégories en fonction de leur attitude vis-à-vis de la garde d’enfants (pays du nord de l’Europe v. pays du sud et de l’est de l’Europe).
  • Jim Ogg, Chercheur au sein de l'unité de recherche sur le vieillissement de la CNAV, a discuté du rôle de la génération pivot et de ses obligations envers les générations montantes et descendantes.
  • Sarah Wellard, Directrice de la recherche et de l’action sociale chez Grandparents Plus, a introduit les thématiques et a présenté la vision sociale de Grandparents Plus pour l’Europe.
  • Sofia Fernandes, Chercheuse au sein de l’Institut Notre Europe- Jacques Delors, a évoqué le rôle des gouvernements européens dans le support des grands-parents qui font le choix ou non de s’impliquer dans la garde des enfants, et la nécessité pour les parents d’avoir plusieurs options ouvertes.

Les participants

Près de 25 participants étaient présents, parmi lesquels de nombreux chercheurs (CNRS, Université La Sorbonne, Université Paris-Dauphine, etc.), des associations françaises au regard européen (École des Grands-parents Européens, Fédération Internationale des Personnes Âgées, …), des organismes européens (COFACE, Age Platform Europe), et des professionnels.

Le débat

Plusieurs participants ont remercié Grandparents Plus d’aborder cette thématique riche des grands-parents encore en âge de travailler et qui gardent leurs petits-enfants, et de lancer le débat en Europe. En France, bien que certains employeurs se soient déjà penchés sur la question, il conviendrait de s’intéresser de plus près au sujet car il concerne un nombre très important de personnes. Il est par ailleurs important de souligner le poids économique de cette aide qui permet à de nombreux parents de conserver leur emploi.

Pour revoir le programme de la journée

C’est ici !

Pour plus d’information

Voir Grandparenting in Europe sur le site de Grandparents Plus