Retour sur événement : journée SHARE 2016

28 novembre 2016
Consultez les présentations des intervenants ici.
Share > Méthodologie > La collecte

La collecte

L'aspect longitudinal et international de l'enquête SHARE exige une harmonisation des procédures. Cette harmonisation s'effectue tout au long de la collecte.

L'aspect longitudinal, c’est-à-dire l'évaluation répétée du même groupe d'individus de vague en vague pose la problématique du suivi des personnes et plus particulièrement des personnes âgées. Si une personne habite en maison de retraite, l’enquête autorise un entretien au sein de l’institution. Par ailleurs, si une personne est décédée, l’enquête SHARE prévoit un entretien « de fin de vie » avec un proche de la personne.

L'aspect international nécessite une harmonisation au niveau européen. Cet aspect est primordial pour permettre des comparaisons entre les pays.

Harmonisation avant la collecte :

  • La méthode de tirage de l’échantillon est harmonisée ;
  • La conception du questionnaire est centralisée ;
  • Les formations et les documents pour les enquêteurs sont les mêmes pour tous les pays.

Harmonisation pendant la collecte :

  • L'enquête est lancée en même temps dans tous les pays ;
  • Durée identique (6 à 9 mois) ;
  • Mêmes questionnaires, outils informatiques et instruments de mesure.

Harmonisation après la collecte :

  • Apurement, codage, pondération réalisés de manière centralisée ou décentralisée avec une méthodologie commune ;
  • Fichiers de données uniques ;
  • Publications européennes présentant pour chaque vague les premiers résultats de l'enquête.