Retour sur événement : journée SHARE 2016

28 novembre 2016
Consultez les présentations des intervenants ici.
Share > Méthodologie

SHARE sur le plan technique

Afin de maximiser la comparabilité des données collectées dans les différents pays, l’enquête SHARE s’inscrit dans un cadre très rigoureux et fait intervenir de multiples acteurs à différents stades.

Le pilotage global du projet est assuré par l’équipe de coordination du MEA (Centre de Recherche en Économie du Vieillissement) dirigée par le Professeur Börsch-Supan à l’Université de Munich en Allemagne. Le MEA définit les méthodes d’enquêtes et élabore un calendrier commun.
Le CentERdata de l’Université de Tilburg aux Pays-Bas est l’unité informatique du projet SHARE. C’est lui qui produit les logiciels et instruments de collecte qui seront utilisés dans tous les pays (SMS et SD).

  • Le SMS est l’outil informatique fourni par SHARE et utilisé par les enquêteurs pour gérer les contacts et rendez-vous lors du terrain, valider la composition du ménage et effectuer les entretiens individuels ;
  • Le SD est l’outil informatique fourni par SHARE et utilisé par l’agence de collecte pour gérer l’échantillon à traiter dans chacun des pays ; il permet de communiquer avec le CentERdata et le SMS.

En France, l’Université de Paris-Dauphine assure la coordination du projet en collaboration avec Kantar Public France - TNS Sofres, institut de sondage sélectionné pour la collecte de la vague 7 et ayant déjà travaillé en vague 6.

En amont, l’équipe française est chargée de la recherche de financements, de la gestion des contrats européens, de la communication et des aspects administratifs et légaux liés à la réalisation de l’enquête auprès du CNIS (Conseil national de l’information statistique) et de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) notamment. L’équipe SHARE France est également responsable du terrain d’enquête et gère certains aspects méthodologiques et pratiques en lien avec l’agence de collecte.

En aval, les chercheurs de l’équipe SHARE analysent les données de l’enquête et les utilisent dans leurs travaux de recherche.